Changer le joint spi de fourche d'une moto

Écrit par les experts Ooreka
Changer le joint spi de fourche d'une moto
© Think Stock

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf :

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Une fourche de moto contient des ressorts et de l'huile dont le rôle est d'amortir les chocs en opposant une résistance. Cette résistance est proportionnelle à la viscosité de l'huile. Afin que l'huile ne s'échappe pas, un joint spi assure l'étanchéité entre le tube et le fourreau. Avec le temps, ce joint s'use et il faut le changer, afin de préserver le bon fonctionnement de la fourche.

Voici pas à pas comment changer le joint spi de fourche d'une moto.

Zoom sur le joint spi de fourche d'une moto

Un joint spi est constitué :

  • d'un anneau métallique noyé dans du caoutchouc (qui détermine le diamètre extérieur du joint) ;
  • de lèvres dont le diamètre intérieur est déterminé par le diamètre du tube ;
  • d'un ou deux ressorts dont les extrémités sont reliées, qui ont pour fonction d'assurer le plaquage des lèvres sur le tube.

Le joint spi a un sens de montage : sa partie la plus creuse doit être côté huile.

Bon à savoir : changer un joint spi dépend du type de fourche de la moto. Il existe deux types de fourche : les fourches dites « conventionnelles », dont les tubes sont bridés par les tés de fourche, et les fourches inversées, dont ce sont les fourreaux cette fois qui sont bridés par les tés.

1 Démontez la fourche de votre moto

Pour changer le joint spi, commencez par démonter la fourche de votre moto :

  • Calez la moto de manière à pouvoir démonter la roue avant.
  • Démontez les étriers de frein ainsi que la roue avant.
  • Démontez le garde-boue si celui-ci est fixé sur la fourche, ainsi que les éventuelles fixations de durites de frein.
  • Desserrez les bouchons qui se trouvent en haut de la fourche pendant que celle-ci est encore sur la moto. Attention, débloquez-les mais ne les dévissez pas entièrement !
  • Desserrez les vis de bridage du té inférieur, de la platine supérieure ainsi que les demi-guidons si ceux-ci sont fixés sur la fourche.
  • Faites glisser le bras de fourche vers le bas en tournant si nécessaire.

Astuce : si des réglages sont présents sur les bouchons de fourche, notez-les avant démontage.

2 Désaccouplez le fourreau du tube

Le désaccouplage du tube et du fourreau est nécessaire pour extraire l'ancien joint spi afin de pouvoir exercer une force suffisante pour que celui-ci quitte son logement. De plus, le joint spi ne sortira que si la force exercée lui permet de s'extraire droit.

Attention : toute autre méthode entraîne des risques importants d'endommager le tube ou le fourreau. Il est important de bien repérer l'ordre des différentes pièces en vue du remontage.

Cas 1 : Désaccouplage sur une fourche conventionnelle

Sur une fourche conventionnelle :

  • Retirez le bouchon de fourche. Si vous ne connaissez pas la valeur du niveau d'huile, mesurez-le avant d'effectuer la vidange.
  • Retournez les bras de fourche dans un bac de récupération pour les vider de leur huile, puis :
    • Si le bouchon se retire entièrement, retirez le ressort et les éventuelles cales/rondelles.
    • Si le bouchon reste attaché à la fourche, c'est que celle-ci est munie d'une cartouche. Il est alors nécessaire de désaccoupler le bouchon du tube plongeur de la cartouche en utilisant 2 clés plates (14 le plus souvent), afin de débloquer le contre-écrou empêchant le dévissage.
  • Placez le fourreau dans un étau en protégeant les mors avec des mordaches afin de ne pas marquer l'aluminium du fourreau. Bridez celui-ci par les fixations d'étrier ou, à défaut, par la partie accueillant l'axe de roue.
  • Démontez la vis BTR qui se trouve au centre du fourreau en bas et retirez la cartouche. À ce stade, le tube doit pouvoir coulisser sur une plus grande longueur.
  • Retirez le cache-poussière situé au-dessus du joint spi, ainsi que le clips situé dessous.
  • Tirez le tube par petits coups secs en prenant un peu d'élan. Le joint spi doit se déboîter, ainsi qu'une des bagues de friction. S'il ne se passe rien, répétez le mouvement avec un peu plus de force et d'élan.

Cas 2 : Désaccouplage sur une fourche inversée

Les fourches inversées sont toutes munies d'une cartouche et la dépose du bouchon peut nécessiter de comprimer le ressort pour accéder aux écrous. Vous pouvez comprimer le ressort à la main mais il est alors impossible de placer les clés : donc, faites-vous aider !

Procédez ainsi :

  • Une fois le bouchon retiré, videz l'huile dans un bac approprié et placez le bras de fourche dans un étau muni de mordaches, soit par les fixations d'étrier, soit par le pied de fourche.
  • Retirez le cache-poussière et le clips situé dessous.
  • Certaines fourches inversées n'ont pas de bague de friction, donc le fourreau sort sans effort et le joint reste dans son logement. Retirez-le alors avec un tournevis ou un outil permettant de faire levier. Attention à ne pas abîmer le fourreau !
  • Sinon, tirez le fourreau par petits coups secs en prenant de l'élan.

À noter : il n'est pas nécessaire de démonter la cartouche mais celle-ci doit être purgée (en faisant des allers-retours sur toute la course jusqu'à ce que le mouvement soit totalement libre).

3 Remontez la fourche

Après avoir nettoyé les différentes pièces, procédez au remontage dans l'ordre inverse du démontage.

La vis de maintien retirée pour désaccoupler le tube et le fourreau doit être remontée avant la mise en place de la bague de friction et du joint spi.

Cas 1 : Remontez une fourche conventionnelle

Pour remonter votre fourche conventionnelle :

  • Après nettoyage des pièces, replacez le tube dans le fourreau. Si la fourche est munie d'une cartouche, placez cette dernière dans le tube de façon à ce qu'elle dépasse des deux côtés de celui-ci, et placez la pièce de butée qui assure la liaison entre le bas de la cartouche et le fourreau.

Note : le fond du fourreau est usiné de façon à ce que la cartouche ou la pièce de retenue se centre avec la vis. S'il le faut, placez l'ensemble à la verticale.

  • Remontez la vis de liaison en bas du fourreau et serrez.
  • Avec du chatterton, protégez toutes les parties du haut du tube qui pourraient abîmer le joint : bord supérieur, éventuelles rainures de circlips, trous...
  • Placez la bague de friction ainsi que la rondelle et emboîtez celle-ci (idéalement avec un tube dont les dimensions sont proches de celles du joint), soit avec un axe, soit avec une tige, soit avec un gros chasse-goupille, dont la section est inférieure à la largeur du joint spi. Utilisez un marteau et décalez l'outil fréquemment pour que la bague rentre peu à peu et le plus droit possible.

Attention : prenez garde à ne pas abîmer le chrome du tube et travaillez avec le tube rentré le plus possible dans le fourreau.

  • Une fois la bague complètement emboîtée, placez le joint spi en vous assurant du sens de montage (partie creuse côté huile) et placez l'ancien joint par-dessus. Tapez ensuite avec un petit marteau sur le vieux joint pour emboîter le nouveau en vous décalant pour que le joint rentre le plus droit possible.

Important : l'usage de l'ancien joint permet de transmettre les efforts sur la bague métallique du nouveau joint sans risque de détériorer les ressorts qu'il contient. Ne frappez jamais directement sur le joint neuf avec un quelconque outil.

  • Lorsqu'il n'est plus possible de taper sur l'ancien joint parce que celui-ci affleure le fourreau, tirez légèrement sur le tube pour le faire ressortir (au besoin, faites levier sur le joint avec un petit tournevis).
  • Retirez le vieux joint spi, vérifiez que la rainure du clips dans le fourreau est visible et placez le clips en vous assurant qu'il prenne bien sa place.
  • Replacez le cache-poussière.

Cas 2 : Remontez la fourche inversée sans bague de friction

Pour remonter une fourche inversée sans bague de friction :

  • Placez le nouveau joint spi directement dans le fourreau et emboîtez-le. Si besoin, placez l'ancien joint et utilisez un marteau.
  • Une fois le joint spi neuf en place, retirez le vieux joint.
  • Assurez-vous que la gorge du clips est bien visible, puis replacez le clips et le cache-poussière.
  • Emboîtez le fourreau sur le tube.

Cas 3 : Remontez la fourche inversée avec bague de friction

Pour remonter une fourche inversée avec bague de friction :

  • Placez dans l'ordre sur le tube : le cache-poussière, éventuellement le clips (celui-ci peut être mis après en l'écartant pour qu'il passe autour du tube), l'ancien spi coupé de façon à pouvoir l'ouvrir pour le ressortir après montage et le joint neuf.
  • Emboîtez le tube dans le fourreau.
  • Emboîtez le joint neuf en tapant sur l'ancien avec un petit marteau et en prenant garde à ne pas abîmer le chrome du tube.
  • Une fois le joint neuf à sa place, retirez le vieux joint et ouvrez-le pour l'extraire.
  • Remettez le clips et le cache-poussière.

4 Remplissez la fourche

À noter :

  • L'huile de fourche a deux fonctions : assurer la lubrification des pièces et freiner les mouvements de suspension.
  • La viscosité de l'huile influence directement sur l'amortissement. Une viscosité trop basse donnera une fourche trop souple et une viscosité trop forte donnera une suspension trop ferme.
  • Plus l'indice SAE est élevé, moins l'huile est fluide.
  • Les fourches conventionnelles fonctionnent avec des indices plus élevés que les fourches inversées mais, dans tous les cas, reportez-vous aux spécifications du constructeur.

Cas 1 : Remplissez la fourche conventionnelle sans cartouche

Pour remplir une fourche conventionnelle sans cartouche :

  • Versez la quantité d'huile préconisée dans chaque bras de fourche.
  • Faites coulisser le tube dans le fourreau plusieurs fois pour chasser les bulles d'air.
  • Contrôlez le niveau avec une pige (type collier « colson » ouvert) lorsque le tube est rentré au maximum dans le fourreau.

Attention : le niveau doit être identique dans les deux bras de fourche.

  • Pour finir, replacez le ressort et les éventuelles cales et vissez le bouchon.

Cas 2 : Remplissez la fourche conventionnelle à cartouche

Pour remplir une fourche conventionnelle à cartouche :

  • Versez la quantité d'huile préconisée dans chaque bras et actionnez le plongeur de la cartouche plusieurs fois de butée à butée en le tenant avec une pince longue ou en attachant un fil permettant de le ressortir.
  • Chassez tout l'air qui peut se trouver dedans.
  • Contrôlez les niveaux.
  • Placez le ressort et les entretoises et assemblez le bouchon avec le plongeur de la cartouche.
  • Fermez le bras de fourche en vissant le bouchon.

Cas 3 : Remplissez la fourche inversée

Dans le cas d'une fourche inversée, une fois le fourreau en place :

  • Actionnez le plongeur de la cartouche pour s'assurer que celle-ci est vide. Le mouvement du plongeur doit être totalement libre sur toute sa course.
  • Mettez dans chaque bras de fourche la quantité d'huile préconisée et actionnez le plongeur de butée à butée jusqu'à ce que le mouvement se durcisse et soit constant sur toute la course.
  • Contrôlez le niveau du fourreau rentré au maximum.
  • Placez le ressort, les entretoises et rondelles.
  • Comprimez le ressort comme au démontage pour pouvoir remettre le bouchon.

5 Remontez la fourche de la moto

Procédez à l'inverse du démontage :

  • Identifiez la position des bras de fourche. Même s'ils se ressemblent, la partie où se fixent les étriers est différente en fonction du côté et une erreur empêchera le remontage des freins et du garde-boue.
  • Replacez les bras de fourche dans les tés en prenant garde à ce qu'ils soient à la même hauteur, en mesurant si nécessaire la position de ceux-ci par rapport au té supérieur.
  • Remontez le garde-boue, la roue et les freins.

Attention : contrôlez vos serrages, un oubli est vite arrivé !

Matériel nécessaire pour changer le joint spi de fourche d'une moto

Imprimer
Clé à tube

Clé à tube

3 €

Clé plate

Clé plate

2 € environ

Clé six pans

Clé six pans

À partir de 2€

Étau

Étau

À partir de 10 € environ

Cette fiche est maintenant terminée,
mais entre nous ce n'est pas fini...
Vous pouvez aussi :



Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !