Réussir l'équilibrage d'une roue de moto

Sommaire

Réussir l'équilibrage d'une roue de moto

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Les roues de moto ne nécessitent qu'un équilibrage statique, c'est-à-dire une compensation du balourd. L'équilibrage dynamique (qui ne peut être réalisé que sur une machine électronique) concerne les roues de voiture, qui n'ont pas besoin de s'incliner en virage. L'équilibrage des roues de moto est indispensable à chaque changement de pneumatique.

Voici pas à pas comment réussir l'équilibrage d'une roue de moto.

Zoom sur l'équilibrage d'une roue de moto

Lorsqu'une roue est en rotation sur son axe, un déséquilibre entraîne un mouvement alternatif à cause de la force centrifuge. De ce fait, si un endroit de la jante est plus lourd que le point diamétralement opposé, celui-ci a tendance à plaquer davantage le pneu au sol lors de son passage vers le bas et à délester la roue du sol lors de son passage vers le haut. Ces variations peuvent entraîner une usure prématurée d'une zone du pneu ainsi que des vibrations pouvant être gênantes à la conduite.

À noter :

  • Ces perturbations ne se ressentent qu'à partir d'une certaine vitesse, environ 80 km/h, et ne se ressentent plus au-delà de 180 km/h (sur circuit), c'est-à-dire au moment où les forces générées par l'effet gyroscopique sont supérieures à celles générées par le déséquilibre.
  • Pour réaliser un équilibrage, il est préférable de disposer d'une équilibreuse statique qui se présente comme un support en U possédant deux roulements sur chaque bras et sur lesquels on place un axe recevant la roue.
  • Il est possible de réaliser l'opération sur la moto en desserrant l'axe de roue et en retirant tout ce qui peut induire un frottement (étriers de frein, chaîne, entretoises). Cependant, la précision obtenue dépend de l'état des roulements de roue.

Jante moto

Article

Lire l'article Ooreka

1. Préparez la roue de votre moto

Pour la préparation de la roue :

  • Démontez la roue et retirez les masses déjà en place. Celles-ci sont réutilisables. Elles sont maintenues par de l'adhésif double face. Il suffit donc de les débarrasser des résidus de colle et de remplacer l'adhésif.
  • Nettoyez la roue si nécessaire, l'accumulation de terre ou la présence de gravillons collés ayant une influence non négligeable.
  • Placez la roue munie d'un axe sur l'équilibreuse et initiez une rotation de celle-ci de manière à ce qu'elle effectue au moins un tour sur l'élan, et attendez qu'elle s'arrête.
  • Lorsqu'elle est redevenue immobile, la gravité fait que le point le plus lourd est en bas.

Lève moto

Article

Lire l'article Ooreka

2. Équilibrez la roue de moto

Pour réussir l'équilibrage d'une roue de moto :

  • Tournez la roue d'un quart de tour et relâchez-la pour évaluer la quantité de masses nécessaires à l'équilibrage. Plus la vitesse de rotation est importante, plus il faut de masses.
  • Placez les masses au point diamétralement opposé au point le plus lourd. Commencez par une masse de 10 g et renouvelez l'opération. Rajoutez des masses si nécessaire.
  • Placez de préférence les masses près du centre de la jante. Plus les masses sont éloignées, plus le risque de générer un déséquilibre latéral est important.
  • La roue est équilibrée quand elle peut être immobilisée dans n'importe quelle position.
Lire l'article Ooreka

Autre cas : Équilibrez la roue de moto suite à un remplacement de pneu

Lors d'un changement de pneu, l'équilibrage de la roue est une étape indispensable.

Pneu moto

Article

Lire l'article Ooreka

Après un remplacement de pneu, pour réussir l'équilibrage d'une roue de moto :

  • Placez la roue équipée de sa valve complète (obus, bouchon) sur l'équilibreuse, après avoir démonté le pneu et retiré les anciennes masses, pour déterminer l'emplacement du balourd.
  • Identifiez le point de marquage sur le pneu qui, en fonction des manufacturiers, peut être de différentes couleurs. Ce point indique l'opposé du balourd du pneu et il est généralement admis qu'il se place en regard de la valve. Mais celle-ci ne matérialisant pas nécessairement le point le plus lourd de la jante, ce type de montage peut compliquer la phase d'équilibrage et augmente la quantité de masses nécessaires.
  • Au montage, placez le repère du pneu en regard du balourd de la jante puis procédez à l'équilibrage comme décrit précédemment.

Matériel nécessaire pour réussir l'équilibrage d'une roue de moto

Imprimer