Sommaire

Changer son kit chaîne

Téléchargez cette fiche gratuite au format pdf

  • Rédigé par des professionnels
  • Un accompagnement étape par étape
  • La liste de matériel si nécessaire
Télécharger la fiche

Élément essentiel dans la transmission de la puissance et du couple, le kit chaîne subit les affres du temps et de l'usure. Il doit être remplacé régulièrement, une opération qui nécessite du temps, un niveau confirmé en mécanique et un peu d'outillage.

Voici comment changer son kit chaîne de moto.

Zoom sur le kit chaîne

Constitué d'un pignon en sortie de boîte de vitesses, d'une couronne fixée sur la roue arrière, le tout relié par une chaîne à joints toriques, le kit chaîne d'une moto permet de transmettre la puissance et le couple du moteur vers la roue arrière. Un acte essentiel pour pouvoir rouler avec votre moto. Celui-ci mérite une attention toute particulière afin de le préserver, optimiser son fonctionnement et ainsi augmenter sa durée de vie.

Quels sont les facteurs d'usure d'un kit chaîne ?

La durée de vie d'un kit chaîne dépend de plusieurs facteurs :

  • La qualité. Entre les pièces d'origine qui sont parfois de mauvaises factures pour permettre d'avoir un prix plus bas sur une moto lors de sa conception, les pièces adaptables de piètre qualité ou à l'inverse de haute qualité, la durée de vie d'un kit chaîne peut varier du simple au quadruple.
  • L'entretien. Si vous le graissez régulièrement et assurez une bonne tension de chaîne, votre kit chaîne va durer plus longtemps.
  • La puissance et le couple de votre moto. Plus la puissance et le couple de votre moto sont importants, plus le kit chaîne subit de contrainte. Logiquement, celui installé sur votre moto est conçu et prévu pour cette dernière
  • Votre conduite. Celle-ci agit fatalement sur l'usure d'un kit chaîne. Une conduite plus coulée sans reprises brutales préserve et augmente la durée de vie d'un kit chaîne.
  • Le stockage de votre moto. Une moto et son kit chaîne rangée dans un garage isolé subit moins les affres de la météo qu'une machine garée dans la rue.
  • La météo. Si vous roulez par tous les temps, la pluie, le salage des routes sont des agents agressifs pour un kit chaîne constitué de métal et de roulements.
  • La région. Si vous habitez en bord de mer par exemple, le sel et le sable sont également agressifs pour un kit chaîne.

Quand changer son kit chaîne ?

L'ensemble des facteurs ci-dessous influent donc sur la durée de vie d'un kit chaîne. Pour savoir si celui-ci est usé, plusieurs repères existent :

  • Au niveau de la couronne : si les dents qui la constituent sont pointues, la couronne et donc le kit chaîne sont à changer.
  • Le pignon : c'est identique à la couronne, mais celui-ci est moins visible car il est souvent caché derrière un cache.
  • La chaîne : des points durs entre deux maillons, une chaîne détendue au maximum sont autant d'indicateurs.

1. Choisissez votre kit chaîne

Vous pouvez acheter un kit chaîne estampillé « pièces d'origine » de la marque chez les concessionnaires affichant le panneau du réseau, soit vous tourner vers d'autres marchands qui eux aussi peuvent acheter les pièces directement chez le constructeur. Il est également possible de trouver des modèles adaptables, souvent moins cher.

Dans tous les cas, achetez toujours votre kit chaîne en vous référant au numéro de série de votre véhicule et à son année de production. Parfois d'une année sur l'autre les constructeurs opèrent des modifications et les systèmes peuvent différer en longueur ou sur le nombre de dents sur une couronne ou un pignon.

2. Préparez l’espace de bricolage

  • Trouvez un lieu, à la surface plane et propre, permettant de vous déplacer autour de votre moto.
  • Ensuite, si votre machine n’est pas équipée de béquille centrale, optez pour une béquille d’atelier, de préférence avec un système à fourchette, qui offre une meilleure stabilité. Pour cela, il suffit de serrer deux vis dans les pas de vis du bras oscillant si des roulettes spécifiques ne sont pas montées de série. Vous pouvez également prendre deux chandelles à mettre de chaque côté.
  • Déballez le nouveau kit chaîne et vérifiez qu’il est complet.

3. Déposez les éléments

  • Si vous n'avez pas de clé à choc, enclenchez la première vitesse.
  • Enlevez le carter de protection.
  • Enlevez le sélecteur en mettant des repères au feutre pour le remettre à la même place sur l'axe lors du remontage.
  • Décollez les plaquettes de l'étrier arrière et démontez ce dernier si ce dernier gène la dépose de la roue.
  • Dévissez les systèmes de tensions de chaîne et dévissez l'axe de roue sans l'enlever.
  • Placez une cale en bois sous la roue.

4. Sectionnez la chaîne

Installez le dérive-chaîne sur un maillon, puis tapez avec une massette afin de faire sortir les ergots. Quelques coups suffisent pour ouvrir la chaîne. Si vous ne souhaitez pas vous servir du dérive-chaîne pour cette opération, une disqueuse avec un disque acier pourra convenir, afin de meuler les ergots d’un des maillons.

5. Démontez et changez le pignon

Démontez l’ancien pignon en utilisant une clé à choc, une clé à pipe ou une clé à douille. 
Un bras de levier supplémentaire ne devrait pas être nécessaire.

Vous pouvez d’ores et déjà mettre en place le nouveau pignon. L’idéal est de toujours mettre les inscriptions qui figurent dessus face à soi.

6. Déposez la roue

Il est temps de sortir la roue arrière qui, normalement, ne doit pas tomber puisqu’elle est calée par les bouts de bois.

  • Enlevez l'axe de roue et enlevez la roue.
  • Sortez le support de couronne de son logement et profitez de l’occasion pour vérifier les amortisseurs de couple. Ces derniers ne doivent être ni usés ni craquelés. Si c’est le cas, changez-les.

7. Remplacez la couronne

  • Placez l’ancienne couronne dans un étau afin de la démonter.
  • Nettoyez les écrous, puis remontez la nouvelle couronne sur le support en vous servant à nouveau de l’étau. Vous pouvez utiliser votre clé à choc sans l’insérer au maximum. N’utilisez pas de Loctite®, les écrous sont logiquement équipés d’une collerette frein.
  • Avant de remonter le support sur la roue, appliquez un dégrippant : cela vous fera gagner du temps. Le plastique et l’acier accrochent l’un à l’autre.

8. Remontez la roue

  • Nettoyez et graissez l’axe si nécessaire avant de le remettre en place.
  • Nettoyez avec un chiffon sec également l’étrier si jamais vous l’avez démonté.
  • La roue peut réintégrer son emplacement.

9. Remontez la chaîne

  • Utilisez le nouveau maillon libre pour relier l’ancienne et la nouvelle chaîne.
  • Tirez ensuite sur l’ancienne pour mettre en place la nouvelle. Cette opération facilite la mise en place et évite également de devoir glisser ses mains entre le cadre, le pignon et le bras oscillant.
  • Une fois le nouvel élément installé, vous pouvez enlever le maillon et vous débarrasser de la vieille chaîne (dans une déchetterie, bien évidemment).

10. Rivetez la chaîne

  • Ramenez les tendeurs de chaîne à leur minimum.
  • Logiquement, si vous avez un kit chaîne adapté à votre moto, la longueur de chaîne est calibrée sur l’élément d’origine.
  • 
Si vous avez opté pour une nouvelle démultiplication (plus courte ou plus longue), il faudra soit ajouter, soit enlever des maillons.
  • Vous pouvez en profiter pour serrer le pignon de sortie de boîte. Encore une fois, il n’est pas nécessaire de le serrer avec force. Pensez au démontage dans quelques dizaines de milliers de kilomètres…
  • Installez le dernier maillon, puis le dérive-chaîne. Ici encore, le but n’est pas de serrer comme une brute. Une simple pince multiprise suffit pour serrer l’embout du dérive-chaîne. Pour info, les pros s’aident d’un pied à coulisse pour mesurer la largeur des deux maillons avant et après celui qui est à riveter et ce, afin d’avoir une moyenne de l’écartement et serrer au plus juste. Cela évitera les points durs. La massette est à nouveau nécessaire pour mater les ergots des maillons.
  • Tournez l’embout du dérive-chaîne d’un demi-tour et tapez à nouveau. Cette opération permet d’obtenir un rivetage parfait.

11. Retendez la chaîne

Il est temps de retendre la chaîne :

  • Vérifiez tout d’abord sa tension.
  • Comptez trois centimètres de débattement, à répartition égale vers le haut et le bas pour que cela soit parfait. Pour retendre ou détendre, l’opération est détaillée dans la fiche retendre son kit chaîne. Certaines marques ont même prévu un marquage pour les nouveaux kits chaîne.
  • Puis serrez l’écrou de l’axe de roue. Pour cela, vous pouvez utiliser une clé dynamométrique en respectant le couple de serrage préconisé par le constructeur. Si vous n'en avez pas, serrez à la force des bras, puis effectuez un quart de tour supplémentaire à la force du pied.

Matériel nécessaire pour changer un kit chaîne de moto

Imprimer
Clé à cliquet

Clé à cliquet

Clé à pipe

Clé à pipe

3 €

Clé BTR

Clé BTR

À partir de 2€

Clé plate

Clé plate

2 € environ

Disqueuse

Disqueuse

À partir de 40 €

Massette

Massette

À partir de 5 €

Pied à coulisse

Pied à coulisse

Pince multiprise

Pince multiprise

À partir de 2 €

Tournevis cruciforme

Tournevis cruciforme

À partir de 3 €

Tournevis plat

Tournevis plat

À partir de 1 €