Moto tout-terrain

Écrit par les experts Ooreka

Les motos tout terrain (TT) sont spécialement conçues pour circuler sur la terre ou les chemins non revêtus plus ou moins sauvages. Au premier coup d'œil, on peut distinguer les tout-terrain par leur silhouette haute et leur large guidon.

Ensuite, selon les besoins précis, la moto TT s'adapte techniquement au sport pratiqué. Ceci est valable tant au niveau moteur que cycle. Ainsi, nous allons évoquer la machine de trial ou d'enduro, peu utilisable sur route, le trail plus ou moins évolué allant jusqu'aux lourdes versions routières qui ont un niveau de prestations égal ou supérieur aux routières pures.

Par définition, et dès l'âge de 6 ans en cross, ces machines roulent à la fois sur route revêtue ou sur toutes les autres surfaces, même l'eau !

Spécificités d'une moto tout-terrain

De par leur conception, toutes les motos tout-terrain présentent des caractéristiques communes :

  • un poids contenu (sauf trails routiers de fortes cylindrées) ;
  • des suspensions souples donc à grand débattement ;
  • un guidon large ;
  • une hauteur de selle élevée ;
  • une position de conduite assez droite ;
  • un ou deux cylindres, voire trois.

À cause de la nature brute des terrains parcourus (arbres, murs, rochers, etc.) et malgré des vitesses relativement faibles, les motards doivent se protéger au maximum pour conduire une moto TT avec :

  • des bottes de cross donc très renforcées ;
  • des gants blindés (au carbone kevlar ou autres coques absorbantes) ;
  • des vêtements de protection robustes munis de genouillères, coudières et dorsales ;
  • un gilet de cross avec coques de protection externes et écrans absorbants internes ;
  • un casque de cross et un masque adapté (contre les projections de cailloux des autres motos).

Que dit la réglementation sur la circulation des motos TT ?

Avec le temps et après quelques rares abus, la pratique de la moto tout-terrain est désormais soumise à de nombreuses réglementations, y compris sonores, selon son utilisation. Bien sûr, son éventuelle homologation lui ouvrira l'accès aux routes classiques et à une réelle polyvalence.

En France, il est notamment interdit de circuler :

  • en hors-piste sauf autorisations spéciales ;
  • sur les plages et les dunes (protection de l'environnement) ;
  • sur les chemins de halage ;
  • sur les sentiers pédestres ;
  • sur les voies affectées à la Défense des forêts contre les incendies ;
  • sur les voies privées et indiquées comme interdites (sauf accord préalable).

Certaines voies publiques et quelques chemins carrossables peuvent également être réglementés, voire interdits à la circulation de moto TT. Avant de rouler, il est donc recommandé de se renseigner pour éviter toute peine d'amende ou de représailles d'un voisin gêné.

Les différents types de motos tout-terrain

Choisir une moto tout-terrain dépendra de vos attentes et de l'utilisation que vous souhaitez en faire :

  • Cross : course ou entraînement sur un circuit privé, de terre ou de sable.
  • Trial : à une allure très lente, franchissement impressionnant d'obstacles, naturels ou artificiels.
  • Enduro : discipline voisine du cross, mais en version endurance et avec des motos (souvent) homologuées.
  • Super-motard : glisse et vitesse sur un circuit mixte terre et bitume, sur des motos de cross chaussées de pneus et de freins de sportives.

Dans tous les cas, soyez certain que les sensations seront au rendez-vous

Moto-cross

Globalement, le moto-cross est une discipline sportive qui consiste à aller le plus vite possible sur un circuit de terre parsemé de montées, tables et virages serrés ou rapides. Les sauts de plus de 5 m de haut sur 20 m de long sont largement dépassés lors des exhibitions organisées, comme le Super cross de Paris Bercy. Outre le talent et le bon physique des pilotes de ce niveau, les machines présentent des caractéristiques essentielles :

  • la légèreté (moins de 100 kg) ;
  • des suspensions robustes à grand débattement (réception des sauts et haute vitesse) ;
  • une stabilité naturelle de la partie cycle malgré les terrains meubles (ou pire, boueux) ;
  • une fiabilité correcte et un entretien simple (rares en 4 temps) ;
  • la puissance et la nervosité (moteurs 2 ou 4 temps).

Moto trial

La moto trial, qui signifie littéralement « essai », est devenu un sport international après sa naissance en Angleterre, au début du siècle dernier. Praticable en vélo, auto, camion ou moto, il consiste à franchir des obstacles naturels (en outdoor) ou artificiels (indoor), comme des canalisations, des marches ou des rochers de taille étonnante. Bien sûr, le pilote peut éviter un obstacle pour respecter le temps imparti à la zone ou poser le pied pour rétablir son équilibre, mais il sera pénalisé d'un point au classement final.

Pour arriver à réaliser les prouesses actuelles, le pilote est un véritable jockey équilibriste monté sur une machine très spéciale, comme le prouvent ses caractéristiques :

  • la moto doit rester stable en toutes circonstances ;
  • elle est extrêmement légère (70 kg) et compacte ;
  • la selle et le réservoir sont réduits au strict minimum pour le gain de masse ;
  • le moteur 2 temps est extrêmement souple et cale rarement (50 à 300 cm³) ;
  • les régimes utilisés sont très bas donc la puissance aussi ;
  • les pneus à crampons sont gonflés en basse pression pour une adhérence accrue (0,25 à 0,5 bar ; 2,3 à 3 bars sur les routières) ;
  • la boîte de vitesse comporte 5 à 6 rapports avec le dernier assez long pour rouler vite (100 km/h) entre les zones techniques de trial ;
  • la moto est souvent homologable pour la route classique.

Bon à savoir : dans cette discipline sportive aussi, Honda a tenté d'imposer le 4 temps en compétition par des règlements favorables mais sans réel succès. Cependant, de nombreux modèles 4 temps existent depuis une bonne dizaine d'années. Souvent de fabrication espagnole, ces derniers sont restés fidèles aux 2 temps qui sont excellents sur le terrain selon les talents des pilotes d'usine. Désormais, certains rares modèles sont électriques.

Moto enduro

L'enduro consiste à rouler longtemps en tout terrain avec une moto dérivée de celle de cross. En loisir, randonnée façon rallye ou en compétition, cette discipline est la plus répandue notamment parce que ses machines, issues des modèles de cross, sont généralement homologuées et donc utilisables sur la route.

Quel que soit le modèle choisi, une moto d'enduro saura vous faire découvrir rapidement des paysages reculés et souvent magnifiques. En résumé, ce cheval mécanique moderne est caractérisé par :

  • une vraie polyvalence, même sur route donc utilisable avec un permis moto ;
  • le domaine de prédilection du tout-terrain accidenté naturel sous réserve d'autorisations ;
  • son héritage du cross, ses suspensions souples et à grand débattement ;
  • un moteur 2 ou 4 temps puissant, mais assagi comparé à sa version purement cross ;
  • le fait qu'elle soit haute et assez légère, donc encore très efficace en tout terrain technique (spéciales de compétition).

De nombreux modèles sont disponibles, en neuf comme en occasion, car cette discipline moto est l'une des plus populaires au monde, en tout terrain !

Moto supermotard

Née aux USA dans les années 70, la moto supermotard est une discipline très spectaculaire impose au pilote de rouler le plus vite possible sur un circuit mixte en terre et majoritairement en bitume (70 à 80 %). Ainsi, les virages se prennent en glissades ou drifts impressionnants grâce à des motos de cross équipées pour la vitesse.

  • La partie cycle de la moto dérivant du modèle cross, reste très légère, robuste et rigide.
  • Elle reçoit un kit de freins puissants largement adaptés aux vitesses pouvant dépasser les 200 km/h.
  • Les suspensions sont donc celles du modèle cross rabaissées et durcies pour la piste lisse.
  • Grâce au montage de nouvelles jantes de 17 pouces, la moto chausse les pneus racing des sportives de circuit.
  • La transmission finale est rallongée pour atteindre des vitesses élevées permises sur un circuit essentiellement en bitume.
  • Les moteurs 2 ou 4 temps sont préparés pour gagner encore en puissance au détriment de la fiabilité.

Aujourd'hui (en modèles de série 50 et 125 cm³ notamment), la formule séduit toujours les jeunes motards, car ces machines sont très efficaces en milieu urbain, procurent un grand plaisir de pilotage et restent valorisantes car auréolées du prestige des compétitions. Certains pilotes n'hésitent plus à réaliser des figures issues du stunt (stoppies, roue arrière, 360, etc.) ou dignes du BMX !

À noter : malgré le succès de la formule, les compétitions organisées en France n'ont malheureusement pas bien résisté à la crise en 2009, faute de nouvelles moto cross 2 temps, donc économiques et très performantes, d'une large médiatisation et donc de retombées financières suffisantes.

Tableau récapitulatif des motos tout-terrain

En bref, les motos tout-terrain se différencient techniquement par les exigences de la discipline pour laquelle elles sont conçues et optimisées.

Le tableau suivant regroupe les principales particularités de chaque machine en fonction de la discipline à pratiquer.

Comparatif des spécificités des TT par type de moto
Motos tout-terrain Sport Particularités de la machine
Cross
  • Sprint de vitesse sur terre
  • Circuit très accidenté
  • Franchissements de bosses, trous et ornières
  • Sauts nombreux et spectaculaires
  • Stabilité mais maniabilité
  • Suspensions amples et efficaces
  • Puissance moteur monocylindres (surtout 2 temps)
  • Légèreté (surtout 2 temps)
  • Accélération canon
Trial
  • Franchissements d'obstacles naturels ou non
  • Sauts entre obstacles
  • Maîtrise de l'équilibre en très basse vitesse
  • Sport nécessitant un pilotage fin et technique
  • Réservoir et selle ultra-réduits donc ultra-légers
  • Légèreté extrême
  • Adhérence (pneus sous gonflés et suspensions souples)
  • Moteur monocylindre très souple 4 ou 2 temps (le plus souvent)
Enduro
  • Course de cross version longue ou endurance
  • Sport exigeant sur le plan physique et matériel
  • Plaisir de la découverte de la nature en loisir amateur ou rallye
  • Polyvalence TT et route (homologation)
  • Partie cycle haute et légère
  • Suspensions souples à grand débattement
  • Moteur puissant et boîte de vitesse à rapports longs (route)
Supermotard
  • Sur circuit bitume et terre en compétition
  • Reine des zones urbaines et petites routes sinueuses
  • Pilotage en glisse dans les virages
  • Figures acrobatiques possibles selon les talents du pilote (stunt)
  • Légèreté issue du modèle cross (surtout 2 temps)
  • Puissance extrême (2 temps)
  • Relative polyvalence sur route mais faible autonomie
  • Selle et machine basses
  • Tenue de route excellente
  • Freinage très puissant

Prix moto tout-terrain : à partir de 2 000 €

En série, le prix des motos TT neuves est aussi variable que leurs spécialisations ! Comptez donc entre 2 000 € et un peu plus de 18 000 €.

Fourchettes de prix des différents types de motos TT selon la gamme
Prix moto tout-terrain Entrée de gamme  Gamme haute et forte cylindrée
Cross 3 500 € 8 000 €
Trial 3 000 € 9 000 €
Enduro 2 000 € 10 000 €
Supermotard 5 000 € 18 000 €

Pour aller plus loin


Des experts vous répondent

Simple et gratuit !

Sans démarchage commercial

Déjà plus de 100 000 questions répondues

Poser une question
BL
brandy l.

office manager

Expert

GD
guy dubrisay

opérateur postal numérique/recommandé electronique | clearbus

Expert

MT
margot terre

formatrice en sécurité routière | formacoache

Expert

Rejoindre notre réseau d'experts Plus d'experts


Autres sujets sur Ooreka


Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !