Sommaire

La fourche est une composante indispensable de la partie cycle d’une moto. Elle a deux fonctions essentielles : l’amortissement et le guidage. Pour les remplir au mieux, un élément inversé présente de nombreux avantages que nous vous détaillons dans cet article en vous présentant la fourche inversée.

Fourche inversée : description et fonctionnement

La fourche inversée est composé de deux tubes et de deux fourreaux, insérés dans les tés de fourche qui enserrent la colonne de direction et font le lien entre la fourche et le cadre. Ces derniers reçoivent généralement le guidon, permettant ainsi le guidage.

Pour l'amortissement de la fourche, des ressorts et de l'huile sont disposés dans les tubes de fourche. Montée autour du cadre, la fourche pivote de gauche à droite autour de la colonne de direction. Surmontée par le guidon, elle reçoit dans sa partie basse la roue, assurant la liaison avec le sol.

Comme son nom l'indique, la fourche inversée possède un fonctionnement inversé par rapport à un élément classique :

  • elle s’assemble autour de la colonne de direction avec les tés de fourche de part et d’autre ;
  • les fourreaux sont pris dans ces derniers à l’aide d’un système de visserie ;
  • les tubes de fourche protègent le système de suspension où se trouve ressorts, joints et huile, et coulissent à l’intérieur des fourreaux.

Atouts et critères de choix de la fourche inversée

Pour ce qui est des dimensions, du prix, de l'impact sur la conduite, la fourche inversée présente des qualités et des défauts. En effet :

  • Les sections de plus gros diamètres que sont les fourreaux se retrouvent pincés dans les tés de fourche. Cela offre une plus grande rigidité dans la liaison entre la suspension avant et la colonne ;
  • Les tubes de fourche se retrouvent raccourcis, occasionnant moins de plongée lors des différentes phases de conduite ;
  • De même, les poids non suspendus diminuent, ce qui a des conséquences positives sur les contraintes occasionnées, comme la torsion au freinage, la variation de longueur lors de chaque transfert de masse (accélération et décélération).

S'il est toujours possible de récupérer une fourche inversée sur une machine existante pour l'adapter sur une autre moto, les différents fabricants peuvent vous proposer des modèles spécifiques pour chaque type de moto.

Conseils de pose et prix d'une fourche inversée

Il est bien évidemment possible d’installer un élément inverse en lieu et place d’une fourche télescopique classique. Cela nécessite :

  • de démonter l’ensemble du train avant ;
  • de changer les tés de fourche.

Plus onéreuse compte tenu du fait qu’elle nécessite des pièces de meilleure facture, la fourche inversée est à réserver principalement aux machines de compétition, ou sur la route aux modèles hauts de gamme, comme les sportives ou les gros roadsters.

Les prix sont compris entre 800 et 15 000 €.

Pour en savoir plus :