Sommaire

Tous les motards le savent : plus on roule vite, plus la sensation de froid est importante. Nul besoin donc d'expliquer que par hiver sur autoroute, le moindre trajet peut vite devenir désagréable. L'équipement de sécurité du motard prévoit de protéger les mains, le torse, et même les jambes du froid et de la pluie, mais rien est envisagé pour le cou et les écharpes ne sont pas conseillées. 

Choisir son cache-cou de moto

S'il semble plus facile de se munir d'une écharpe lambda et épaisse, il ne faut pas céder à la tentation ! En moto, la mobilité du cou est très importante. Le motard se doit de pouvoir vérifier ses angles morts, tourner la tête à souhait afin de dépasser sans risque. Une écharpe classique aura tendance à réduire la mobilité du cou du pilote et donc son champ de visibilité. 

Voici quelques conseils pour choisir un cache-cou en fonction de la matière :

  • On prendra soin d'éviter la laine. La matière aura tendance à gonfler sous la pluie, contenir l'humidité et vous offrir le reste du trajet un effet réfrigérant désagréable. Il vous faut de préférence une matière subtile, coupe-vent et légère. Sinon, vous serez vite emprisonné dans vos mouvements. 
  • La matière polaire est un bon investissement de plus en plus présent sur le marché. Elle ne coupe pas la route au vent, mais retient la chaleur. Le cou est mobile et le motard, protégé du froid.

Forme du cache-cou de moto

Il existe en plusieurs modèles :

  • Le cache-cou en forme de tuyau est facile à enfiler. Il suffit de passer la tête et l'élément ne bougera ni ne viendra déranger votre mouvement. Vous pouvez alors négocier vos virages en toute sécurité sans être gêné. Cette forme est disponible en polaire comme en laine.
  • Le cache-cou à fermeture est plus délicat à l'usage. Une fois placé, il peut se détacher, glisser, s'entrouvrir et laisser passer le froid. Par contre, les tours de cou à fermeture vont garder leur forme.
  • Le cache-cou sous forme d'écharpe : certaines marques n'hésitent pas à proposer des écharpes types motard en nylon matelassé et 100% étanche, plus chères mais plus esthétiques. Moins longues que leurs semblables, elles enferment moins les mouvements du cou et permettent donc au motard de pouvoir tourner la tête à son gré.

Cache-cou de moto : prix

Voici quelques indications quant aux tarifs des cache-cou de moto :

  • Les tours de cou en forme de tuyaux et en polaires peuvent être trouvés pour une dizaine d'euros en entrée de gamme. Pour plus de confort, il est préférable de dépenser au moins 30 € ;
  • Les tours de cou à fermeture sont plus chers, avec une entrée de gamme à partir de 50 € ;
  • Les écharpes type motard sont un modèle haut de gamme, comptez à partir de 100 € pour en avoir une de qualité !

Pour aller plus loin :