Sommaire

Qu'on se le dise, la moto électrique est aujourd'hui devenue une réalité, bien qu'il reste encore difficile de dénombrer les ventes en France. Après les mobylettes, les routières et même les Harley-Davidson, les constructeurs développent toute une gamme de moto tout-terrain.

Moto-cross électrique : un pari sur l'avenir pour le tout-terrain

À l'heure où les savants de la terre entière ont les yeux rivés sur la question du réchauffement climatique, les sports mécaniques qui dégagent des substances polluantes ainsi que quelques nuances sonores perdent de leur popularité. Certains terrains de jeux d'antan sont à présent interdits et le nombre de compétitions est parfois réduit. Réfléchir à une alternative électrique, c'est participer à la sauvegarde de ce loisir à deux roues.

Si les disciplines du tout-terrain deviennent demain écologiques et économiques pour la planète, il n'est pas impossible de voir certains sites ouvrir à nouveau leurs portes.

Avantages d'une moto-cross électrique

Choisir une moto-cross électrique présente de nombreux avantages :

  • En compétition moto, une des choses qui comptent le plus, que ce soit un sport de vitesse ou de tout-terrain, c'est le chronomètre ! Plus votre monture sera légère, plus elle ira vite et vous serez vainqueur sur la chasse aux centièmes. Et quoi de mieux pour réaliser un gain de poids que de se séparer du réservoir d'essence pour y placer une batterie ? 
  • Les carburants coûtent cher ! Pour une journée d'entraînement ou de compétition, le tarif peut être conséquent. Le coût de électricité, quant à lui, est moindre. Sur la durée, l'économie n'est pas négligeable.
  • Les motos-cross électriques sont plus simples à l'usage : il n'existe plus ni embrayage ni vitesse à passer !
  • Pour les soucieux de l'environnement et de la nature, choisir une monture électrique est le meilleur moyen de profiter des joies des sports mécaniques en ayant bonne conscience !

Inconvénients de la moto-cross électrique

Voici cependant ses inconvénients :

  • Utiliser une batterie à la place de l'essence demande un effort supplémentaire de temps au moment de la recharge, et l'autonomie n'est pas la même. Pour une moto-cross électrique lambda, il vous faudra 80 min de recharge pour une heure trente d'utilité.
  • Selon le modèle, le prix investi à l'achat peut être important.
  • La conduite est différente : s'il n'y a plus d'essence, il n'est nul besoin d'embrayage ni de vitesse à passer. C'est une question d'habitude que le pilote novice devra prendre.

Prix d'une moto-cross électrique

S'offrir un deux-roues n'est pas chose compliquée. De nos jours, il suffit de chercher pour trouver ! Que ce soit chez le concessionnaire du coin, dans la presse spécialisée ou pourquoi pas chez le voisin afin d'acquérir une monture d'occasion. Oui, mais à quel prix ?

Une moto cross électrique neuve et bas de gamme peut vous coûter chez le concessionnaire un peu plus de 2 000 €. Pour du haut de gamme, comptez 10 000 €. D'occasion, le prix peut être négocié pour un modèle lambda pour un peu plus de 1 000 €.

Les constructeurs pensent à présent aux enfants ! Pour vos petits bouts, comptez dépenser entre 1 000 € et 2 000 € selon l'âge et donc la puissance du moteur requis !

Une aide a été instaurée, sous conditions, pour l'acquisition d'un deux-roues électrique qui n'utilise pas de batterie au plomb, il s'agit du bonus écologique.

Le montant de cette aide varie en fonction la puissance du véhicule :

  • Pour les motos dont le moteur est doté d'une puissance maximale nette supérieure ou égale à 2 kw (règlement UE 168/2013) ou 3 kw (directive 2002/24/CE) : l'aide est de 250 € par kWh d'énergie de la batterie. Elle est plafonnée au plus faible des 2 montants suivants : 27 % du coût d'acquisition TTC ou 900 €.
  • Pour les motos dont le moteur est doté d'une puissance maximale nette inférieure à 2 kw (règlement UE 168/2013) ou 3 kw (directive 2002/24/CE) : l'aide est de 20 % du coût d'acquisition TTC dans la limite de 100 €.

Par ailleurs, une prime à la conversion est accordée si l'achat ou la location de la moto neuve s'accompagne du retrait de la circulation d'un ancien véhicule. La moto neuve doit être électrique, sans batterie au plomb, et sa puissance maximale doit être supérieure ou égale à 2 kws en application du règlement (UE) 168/2013 du Parlement européen et du Conseil du 15 janvier 2013 ou à 3 kws en application de la directive 2002/24/CE du Parlement européen et du Conseil du 18 mars 2002. 

Le véhicule mis au rebut doit être une voiture ou une camionnette essence mise en circulation avant 1997, ou diesel mise en circulation avant 2001 pour les personnes physiques dont le revenu fiscal de référence (RFR) par part est supérieur à 13 489 euros ou avant 2006 pour les personnes physiques dont RFR par part est inférieur ou égal à 13 489 euros.

Au 1er août 2019, le montant de la prime est de : 

  • 1 100 € si le véhicule est acquis ou loué par une personne physique dont le revenu fiscal de référence (RFR) par part est inférieur ou égal à 13 489 euros ;
  • 100 € dans les autres cas.

La prime à la conversion s'ajoute au bonus écologique pour l'achat d'une moto neuve, dans la limite de 1 000 € (RFR > 13 489 €) ou de 2 000 €  (RFR ≤ 13 489 €).

Pour aller plus loin :