Sommaire

La chambre à air a pour fonction d'assurer la bonne pression du pneu de la moto. Selon le véhicule, le type de pilotage, les besoins du pilote et ses habitudes, le choix d'une chambre à air n'est pas anodin. Le point maintenant.

Chambre à air de moto : caractéristiques et prix

Placée entre le pneu et la jante, la chambre à air est un boyau en caoutchouc ou en latex plein d'air. L'épaisseur de la matière donne sa résistance à la crevaison. Sa spécificité est d'être munie d'une valve qui permet de la gonfler.

Une chambre à air coûte entre 6 et 20 € selon la marque choisie.

Pour les motards comme pour les automobilistes, elles sont presque devenues obsolètes tant les fabricants ont préféré les remplacer par un pneu sans chambre à air que l'on appelle "Tubeless".

Mise en place d'une chambre à air moto

La première chose à faire est de vérifier que votre pneu ne contienne pas la mention "Tubeless" qui signifie en français "pneu sans chambre à air". Si c'est le cas, rien ne sert de tenter l'opération, la fonction de la chambre à air est directement intégrée dans le pneu. 

Quelques points à vérifier pendant la mise en place :

  • La valve doit intégrer parfaitement son logement.
  • La chambre à air doit être propre avant d'intégrer le pneu : un petit caillou et c'est la crevaison.
  • Vérifiez également l'intérieur du pneu de la même manière. 
  • Maintenez la valve pendant le gonflage.

Chambre à air moto : identification d'une crevaison

Vous venez de monter votre chambre à air mais cette dernière ne tient pas la pression... Mauvais signe ! Trempez-la gonflée dans une bassine pleine d'eau. Si des bulles d'air apparaissent et remontent à la surface, vous venez de trouver une fuite. 

Choix d'un pneu Tubeless plutôt qu'une chambre à air moto

Si les constructeurs favorisent les pneus Tubeless depuis quelque temps déjà, c'est qu'il y a une raison ! C'est derniers offrent plus d'avantages que d'inconvénients :

  • En cas de crevaison, vous ne serez pas à l'arrêt instantanément. C'est le cas en revanche avec une chambre à air qui perd toute pression en se dégonflant et vous oblige à rester sur le bas côté en attendant qu'un ami vienne vous sortir de ce mauvais tour.
  • Grâce aux pneus sans chambre à air, il n'y a plus de risque de crevaison due au pincement entre la chambre et le pneumatique.
  • Il est plus facile de changer une roue simple !

Pour en savoir plus :