Sommaire

Au guidon d'une moto et par extension en moto-cross, aucune carrosserie ne protège le pilote. Ce dernier doit donc porter un équipement adapté pour limiter les risques de blessures en cas de chute. Comment se présente cet équipement ? Le point maintenant.

Équipement moto-cross : particularités

La pratique du moto-cross est très différente de la moto sur route ou sur circuit. Elle requiert un équipement du pilote spécifique.

Qu'est ce que le moto-cross ?

Le moto-cross est une discipline dans laquelle des motos tout-terrain évoluent (en course ou à l'entraînement) sur un circuit en terre. Les circuits offrent des tracés variés, mais comportent en règle générale :

  • des courbes relativement serrées ;
  • une piste assez étroite ;
  • des bosses plus moins grandes et espacées.

Par rapport aux courses de motos de vitesse qui se déroulent sur un circuit en bitume, les propriétés d'un terrain de moto-cross entraînent plusieurs conséquences :

  • Les vitesses atteintes sont moins élevées.
  • Le sol en terre n'est pas abrasif.
  • L'adhérence est précaire.
  • Les motos effectuent parfois des sauts de plusieurs mètres de hauteur.
  • Les pilotes s'accrochent souvent entre eux;
  • Des pierres peuvent être projetées par les motos de devant.

Conséquences pour la sécurité du pilote

Les particularités de la discipline impliquent plusieurs faits pour le pilote de moto-cross :

  • les risques de brûlure lors d'une chute sont réduits ;
  • les risques de fractures, torsions et chocs sont importants ;
  • l'effort physique fourni par le pilote est intense ;
  • le pilote à besoin d'une grande précision de pilotage.

Équipement de moto-cross disponible

Pour protéger du mieux possible les pratiquants du moto-cross, les équipementiers proposent un grand nombre de vêtements et accessoires de protection adaptés à la discipline, et pour toutes les parties du corps :

  • Pour la tête et le cou :
    • un casque de moto cross bien aéré, pour ne pas entraver la respiration du pilote ;
    • un masque plaqué sur le visage du pilote, afin de protéger ses yeux de la poussière et de la boue ;
    • un neck-brace, qui permet d'éviter les extensions trop importantes de la nuque en cas de choc.
  • Pour le buste :
    • un gilet complet, qui intègre des protections dorsale, pectorale ainsi que pour les coudes, épaules et avant-bras ;
    • un gilet gonflable, qui remplit des fonctions équivalentes ;
    • une ceinture pour le soutien des lombaires.
  • Pour les jambes, des genouillères qui protègent des chocs et limitent la torsion des genoux en cas de chute.
  • Pour les extrémités :
    • des bottes suffisamment rigides pour amortir les chocs lors de la réception des sauts et éventuellement en cas de chute ;
    • des gants à l'inverse très souples et peu protégés, afin de garantir la précision de pilotage indispensable.

Une tenue composée d'un pantalon et d'un maillot complète tout cet équipement protecteur. Contrairement à ceux des équipements de moto pour la route ou les circuits de vitesse (souvent en cuir), ces deux vêtements sont très légers et bien aérés pour garantir un certain confort au pilote de moto-cross.

Équipement de moto-cross obligatoire

Tous les équipements cités sont efficaces et bien évidemment fortement conseillés pour réduire au maximum les risques de blessure, mais tous ne sont pas obligatoires.

La FFM (Fédération Française de Motocyclisme) impose un équipement minimum pour la pratique du moto-cross en compétition.

Certains éléments doivent de surcroît satisfaire des normes que nous précisons entre parenthèses et qui doivent être présentes sur les équipements concernés : un casque (norme ECE 22-05), un masque, des gants et des bottes, une protection dorsale (norme EN 1621-2 ou label FFM), une protection pectorale (norme EN 14021 ou label FFM) et des vêtements qui recouvrent le corps.

Budget pour un équipement de moto-cross

Un équipement complet de moto-cross représente un certain investissement.

Le prix moyen d'un ensemble complet neuf de vêtements et protections est d'environ 1200 €. Si l'on ajoute un système neck-brace, le prix total s'élève alors à 1600 € en moyenne.

Il est également possible de se procurer un équipement d'occasion dès 300 €, à condition de trouver des tailles adaptées pour chaque élément. Attention, dans ce cas, à l'état du casque, qui ne doit avoir subi aucun choc pour demeurer une protection efficace.

Pour plus de détails, voici des ordres de prix pour chacun des éléments d'un équipement de moto-cross :

  • casque : entre 90 et 600 € ;
  • masque : entre 30 et 90 € ;
  • gants : entre 20 et 60 € ;
  • bottes : entre 100 et 600 € ;
  • tenue : entre 100 et 300 € ;
  • genouillères : entre 100 et 350 € ;
  • gilet complet : entre 100 et 280 € ;
  • gilet gonflable : entre 150 et 350 € ;
  • neck-brace : entre 250 et 600 €.

Pour en savoir plus :