Sommaire

Le tuning correspond à la personnalisation d'un véhicule. C'est un phénomène très répandu en moto, du simple accessoire aux transformations très poussées. Comment s'y prendre ? Le point maintenant.

Tuning moto : différents types

Le tuning est un mot dérivé de l'anglais qui signifie "régler" ou "accorder". Appliqué à l'automobile et à la moto, le terme concernait à l'origine les bons réglages du moteur ou des suspensions des machines de compétition.

Le phénomène s'est depuis largement répandu aux motos de route. Le tuning se divise alors en deux grandes catégories :

  • L'accessoirisation, qui consiste à équiper une moto d'origine de sorte à améliorer certaines de ses caractéristiques.
  • La customisation, qui consiste à transformer radicalement une moto en un exemplaire unique et original.

Tuning moto d'accessoirisation

Ce type de tuning ne cherche pas à transformer radicalement une moto, mais plutôt à en améliorer certaines caractéristiques.

On peut classer ces caractéristiques selon trois grands domaines : la performance, le confort et l'esthétique.

Tuning performance

Que ce soit pour rouler sur route ou sur piste, beaucoup de motards souhaitent améliorer les performances de leur moto. Voici les interventions les plus courantes qui touchent à différentes parties de la moto :

  • Le moteur, afin qu'il délivre plus de puissance :
    • remplacement du filtre à air d'origine par un ou plusieurs filtres qui laissent entrer plus d'air dans le moteur ;
    • remplacement de la ligne d'échappement complète (ou simplement du silencieux) pour mieux évacuer les gaz d'échappement ;
    • remplacement de la puce électronique qui gère l'injection et l'allumage du moteur, pour augmenter ses performances.
  • La partie cycle, qui concerne tout ce qui est lié à la tenue de route de la moto :
    • remplacement des pneus d'origine par des modèles plus tendres offrant une meilleure adhérence ;
    • remplacement des suspensions d'origine par des modèles plus performants offrant plus de possibilités de réglages ;
    • amélioration du système de freinage (plaquettes de frein plus mordantes, durites de frein tressées en métal, étriers plus performants ou encore disques de freins plus gros).
  • L'allègement de la moto, pour augmenter l'ensemble de ses performances (accélérations, freinage, maniabilité) :
    • remplacement de certaines parties du cadre par d'autres plus légères ;
    • utilisation de pièces de carénage plus légères, par exemple en fibres de carbone ;
    • roues en alliage d'aluminium, de magnésium ou en fibres de carbone ;
    • remplacement de la batterie d'origine par une petite batterie lithium-ion.

Tuning confort

Certaines motos de type routières sont déjà très bien équipées et confortables d'origine, mais chères à l'achat. Beaucoup de motards cherchent donc à équiper leur moto de sorte à la rendre plus pratique et confortable au quotidien.

De nombreux accessoires sont commercialisés dans cet objectif :

  • La selle confort, rembourrée avec du gel ou de la mousse. Des selles chauffantes sont également disponibles en option.
  • Le pare-brise, qui permet de dévier l'air pour protéger du vent et de la pluie le buste et le casque du pilote.
  • La jupe, qui recouvre les jambes du pilote pour le protéger du froid et de la pluie.
  • Les poignées chauffantes, qui diffusent de la chaleur à travers les gants du pilote.
  • Les bagages (top-case, valises ou sacoche de réservoir), qui donnent à la moto un certain volume de chargement.

Tuning esthétique

Il existe une grande variété d'opérations destinées à améliorer l'esthétique d'une moto. Voici les modifications les plus fréquentes :

  • La peinture : elle peut être simplement unie pour redonner un coup de jeune à la moto, ou beaucoup plus élaborée (en intégrant des décorations et des effets de lumière) et alors réalisée par de vrais artistes spécialisés.
  • Les kits décoration : un ensemble d'autocollants qui peuvent par exemple reprendre la décoration de certaines motos de compétition.
  • L'éclairage : les petits clignotants utilisant la technologie des leds remplacent souvent des clignotants d'origine disgracieux.
  • La plaque d'immatriculation et son support : des éléments plus petits et discrets que ceux d'origine permettent d'alléger visuellement l'arrière de la moto.
  • Les accessoires : toutes sortes d'accessoires de remplacement comme des leviers de frein, des embouts de guidon ou des vis, rehaussent le niveau de finition d'une moto par l'emploi de matériaux nobles comme l'aluminium ou le titane.

Tuning moto : le tuning de customisation

La customisation d'une moto est une forme de tuning qui peut toucher aux mêmes aspects que l'accessoirisation (performances, confort et esthétique), mais qui relève d'une autre démarche.

L'objectif premier n'est alors pas forcément d'améliorer les caractéristiques d'une moto, mais de la transformer pour que le résultat final soit radicalement différent et unique. Pour cela, la customisation sous-entend souvent la construction de pièces uniques.

La réalisation d'une moto customisée peut être confiée :

  • soit au propriétaire de la moto lui-même, s'il a suffisamment d'expérience en mécanique, ainsi qu'un outillage adapté ;
  • soit à des ateliers spécialisés qui peuvent travailler à l'écoute du propriétaire ou bien selon leur inspiration, si le propriétaire n'a pas d'idée précise du résultat final.

Quel budget pour le tuning moto ?

Les fourchettes de prix du tuning moto sont aussi variées que le sont les différentes modifications possibles.

Le montage de quelques accessoires de confort par exemple, peut se limiter à quelques dizaines d'euros, alors que des transformations spectaculaires peuvent se chiffrer à plusieurs dizaines de milliers d'euros, soit plusieurs fois le prix d'une moto neuve.

À titre indicatif, voici quelques ordres de prix pour les modifications les plus couramment rencontrées :

  • durites de frein tressées en métal : entre 10 et 40 € ;
  • clignotants à leds : entre 10 et 50 € ;
  • top-case et son support de montage : entre 100 et 200 € ;
  • selle confort : entre 100 et 300 € ;
  • silencieux d'échappement : entre 200 et 1000 € ;
  • peinture complète unie : environ 1000 €.

Pour en savoir plus :

  • Bien choisir sa moto implique une longue réflexion, tenant compte de plusieurs critères : ce que vous pouvez conduire (budget, âge, assurance, permis) ; vos goûts personnels, votre budget, etc. On fait le tour de la question.
  • La moto supermotard promet des sensations fortes. Vous laisserez-vous tenter ?
  • Comment faire l'entretien de votre moto ? Voici les conseils de nos spécialistes.

Ces pros peuvent vous aider