Sommaire

Parfait pour l'apprentissage de la conduite et la découverte du Code de la route, utile en cas de suspension ou de perte de permis provisoire, le 50 cc est, qui plus est, une excellente école pour la pratique des futures motos aux grosses cylindrées.

Quelles sont les spécificités de ces motos ? Par quels types de modèles se laisser convaincre ? Réponses dans cette astuce.

Moto 50 cc : caractéristiques des petites cylindrées

Avec l'obtention du BSR (ou du permis AM), les motos 50 cc peuvent être montées dès 14 ans. C'est d'ailleurs pour cette raison que ces dernières sont bridées par les constructeurs pour ne pas dépasser 45 km/h. Ainsi, première liberté rime avec sécurité. 

Leur faible puissance est un véritable garde fou pour l'apprentissage de la conduite. C'est donc tout naturellement, qu'elles ne peuvent pas emprunter les voies rapides, ni même les autoroutes. 

Légères, elles peuvent peser jusqu'à une centaine de kilos. Elles consomment entre 2,5 et 4 litres par 100 km. Leur autonomie ne dépasse pas les 200 km. 

Moto 50 cc : les différents modèles

Motos 50 cc dites "sportives" :

  • Habillées comme une moto de course, avec bulle et carénages, elles ont visuellement tout d'une grande.
  • Le pilotage se fait "sur l'avant". Comprenez que votre corps épouse celui de la moto ; vous êtes penché sur le guidon, votre torse sur le reservoir. Aucune autre façon de se tenir n'est envisageable.
  • Uniquement faites pour le bitume, elles sont idéales pour l'apprentissage de la conduite en ville.;

Quelques exemples :

  • YAMAHA TZR 50 : dans les 3000 €.
  • PEUGEOT NK7 : dans les 3000 €.
  • APRILIA RS4 50 : un peu moins de 4000 €.
  • DERBI GPR RACING : un peu moins de 4000 €.

Motos Enduros :

  • Ces motos sont passe-partout. Les enduros sont un mixe parfait pour qui souhaite emprunter route de ville et petit chemin de campagne avec quelques passages accidentés techniques.
  • Pneus cramponnés, protège-mains, garde au sol relevé, elles s'affirment comme tout-terrain.
  • Le guidon est droit et plus haut. Le poste de pilotage en est relevé. Le motard se retrouve droit sur sa monture comme un pic.
  • La conduite est moins douce et souple que celles des dites "sportives". On conduit au frein et on laisse bien souvent glisser l'arrière, jambe sortie en fin de virage. La position haute offre moins de flexibilité.

Quelques exemples :

  • APRILIA RX 50 : moins de 3000 €.
  • BETA RR ENDURO 50 STANDARD : 2500 €.
  • DERBI X RACE 50 R : moins de 2000 €.
  • RIEJU MRT PRO COMPETIZIONE : plus de 4500 €. 

Supermotards :

  • Leur but premier ? La glisse ! Ces motos-là, sont conçues pour faire déraper la roue arrière sur l'asphalte dans un premier temps et pouvoir réaccélerer au plus tôt juste après. 
  • Le kit freinage est plus puissant, les suspensions sont différentes pour offrir plus de dureté et de rigidité. 
  • Comme pour sa consoeur l'Enduro, le poste de pilotage est relevé.

Quelques exemples :

  • SHERCO SM 50 URBAN : moins de 3000 €.
  • HM RACING DERAPAGE SIX COMPETITION 50 : moins de 4500 €.
  • BETA RR 50 SM : 2700 €.

  Pour en savoir plus :

  • Une moto perd 25 % de sa valeur la première année. L'économie reste l'argument principal pour l'achat d'une moto d'occasion.
  • L'achat d'un casque de moto peut se faire neuf ou d'occasion. Suivez nos conseils !
  • Une moto de collection assure l'authenticité d'un style inimitable. Quel choix aurez-vous ? On vous dit tout !